Vous êtes actuellement connecté au site Internet de La Boîte d'Impro. L’ensemble des données et les informations présentes sur le site Internet www.laboitedimpro.fr sont mises à disposition du public par La Boîte d'Impro.

 

Magali Quillico - La Boîte d'Impro
12, rue Colbert,
80000 - Amiens
Forme juridique : Entreprise individuelle (micro-entreprise)
N° de SIRET : 81971659800019
Nature de l'établissement : Siège


Conception et mise en œuvre technique :
Esther Richez, Magali Quillico, Inès de Domahidy

La Boîte d'Impro est une société du type micro-entreprise enregistrée au Répertoire des Entreprises et des Établissements, dirigée par Magali Quillico.

Esther Richez est entrepreneure individuelle de sa micro-entreprise enregistrée au Répertoire des Entreprises et des Établissements avec le N°Siret 85243900900022.

Inès de Domahidy est une travailleuse indépendante qui externalise sa gestion sociale auprès de SMART. La coopérative SMART permet à Inès de Domahidy de bénéficier d'un cadre juridique, économique et social.

Magali Quillico, Esther Richez et Inès de Domahidy partagent la gestion du site internet www.laboitedimpro.fr et la propriété intellectuelle du contenu des services, prestations et activités de La Boîte d'Impro.

Les conditions d’utilisation écrites ci-dessous sont susceptibles d’être modifiées ou complétées à tout moment.

ACCÈS AU SITE ET SERVICES FOURNIS

Le site est accessible gratuitement en tout lieu à tout Utilisateur ayant un accès à Internet. Tous les frais supportés par l'Utilisateur pour accéder au service (matériel informatique, logiciels, connexion Internet, etc.) sont à sa charge.

Le site www.laboitedimpro.fr a pour objet de fournir une information concernant l’ensemble des services, prestations et activités des improvisatrices, et s'efforce de fournir des informations aussi précises que possible.


Les improvisatrices de La Boîte d'Impro ne pourront être tenues responsables des inexactitudes et des carences dans la mise à jour du site, qu’elles soient de leur fait ou du fait des tiers partenaires fournissant ces informations. Nos renseignements ne sont pas exhaustifs.

PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

Les marques, logos, signes ainsi que tous les contenus du site (textes, images, son...) font l'objet d'une protection par le Code de la propriété intellectuelle et plus particulièrement par le droit d'auteur. Toute représentation et/ou reproduction et/ou exploitation partielle ou totale de cette marque, de quelque nature que ce soit, est totalement prohibée.

L'Utilisateur doit solliciter l'autorisation préalable du site pour toute reproduction, publication, copie des différents contenus. Il s'engage à une utilisation des contenus du site dans un cadre strictement privé, toute utilisation à des fins commerciales et publicitaires est strictement interdite. Toute représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans l’autorisation expresse des exploitantes du site Internet constituerait une contrefaçon sanctionnée par l’article L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. Il est rappelé conformément à l’article L122-5 du Code de propriété intellectuelle que l’Utilisateur qui reproduit, copie ou publie le contenu protégé doit citer l’auteur et sa source.

RESPONSABILITÉ

Les sources des informations diffusées sur le site www.laboitedimpro.fr sont réputées fiables mais le site ne garantit pas qu’il soit exempt de défauts, d’erreurs ou d’omissions. De même, le site ne peut être tenue responsable de l’utilisation et de l’interprétation de l’information contenue dans ce site.

La Boîte d'Impro se réserve le droit de mettre en cause la responsabilité civile et/ou pénale de l’utilisateur, notamment en cas de message à caractère raciste, injurieux, diffamant, ou pornographique, quel que soit le support utilisé (texte, photographie…).

DROIT APPLICABLE ET JURIDICTION COMPÉTENTE

La législation française s'applique au présent contrat. En cas d'absence de résolution amiable d'un litige né entre les parties (l'Utilisateur, les improvisatrices du site www.laboitedimpro.fr), les tribunaux français seront seuls compétents pour en connaître.